Recevez gratuitement mon guide "Comment mettre en place un couple BDSM sans douleur"
Un ebook pour tous les couples qui veulent une belle relation
Un ebook réservé à ceux qui veulent satisfaire leur conjoint
Votre couple est déjà dans le BDSM et vous ne savez pas encore.
Sans cravache ni douleur vous pouvez aller plus loin et rendre jaloux tous les autres couples que vous connaissez, grâce au BDSM, sans cuir et pour longtemps.

Pourquoi le bondage est aussi romantique que érotique

Pourquoi le bondage est aussi romantique que érotique

Si vous avez déjà pensé à pratiquer un peu de bondage BDSM avec votre partenaire vanille, vous n’êtes certainement pas le seul. Si vous êtes dans une relation BDSM, le bondage est peut-être quelque chose que vous pratiquez déjà ou que vous avez pensé à pratiquer avec votre soumis ou votre dominant. Le bondage n’est pas nouveau et existe depuis des centaines d’années. Avec un peu de recherche, on peut trouver de nombreuses références au bondage dans l’histoire de l’art.

Le succès massif de Cinquante nuances de Grey est un exemple récent de la manière dont le bondage est apprécié par la plupart d’entre nous. En tant que fervent adepte du BDSM, vous n’êtes peut-être pas d’accord avec la dynamique de pouvoir présentée dans ce film, mais le fait que le roman se soit vendu à des millions d’exemplaires prouve que le bondage fait fantasmer beaucoup d’entre nous.

Le bondage est désormais présent dans les médias grand public et le nombre de sites de rencontre BDSM a également augmenté

La question de savoir pourquoi il est si agréable de retenir son partenaire pour le plaisir est aussi vieille que la pratique du bondage elle-même et il n’y a pas de raison unique. Chacun d’entre nous est unique et peut avoir différentes raisons d’aimer un peu de bondage dans sa vie sexuelle. Par exemple, le fait d’être retenu et l’anticipation de ce qui va suivre peuvent créer une montée d’adrénaline inoubliable dans votre corps. Cependant, le bondage n’est pas qu’une question de plaisir physique, il est aussi romantique. Nous y reviendrons plus tard.

Le bondage dans le BDSM

Le B du terme BDSM désigne le bondage. Il s’agit de lier votre soumis pour la stimulation sexuelle et physiologique des deux partenaires. Voici quelques conseils pour les personnes qui vivent une relation BDSM depuis un certain temps déjà et qui n’ont jamais pratiqué le bondage ou qui veulent passer au niveau supérieur et en parler à leur partenaire.

Les débutants ne sont pas admis

Le bondage est excitant mais c’est aussi une affaire sérieuse, c’est pourquoi vous ne devriez pas l’essayer avec un partenaire qui n’y connaît rien. Ce conseil est particulièrement important pour les soumis. Votre dominant doit avoir une bonne connaissance du BDSM, des techniques de bondage et d’autres sujets pertinents pour vous aider à le pratiquer tout en restant en sécurité.

Évitez les confusions

Le bondage peut sembler effrayant pour un soumis novice et peut être difficile pour les débutants. Dans un tel scénario, il est du devoir du dominant de réconforter son soumis et d’apprendre le bondage ensemble. Regardez les nombreux aspects positifs du bondage et présentez-le à votre partenaire comme quelque chose qui peut améliorer votre relation.

Dans les relations BDSM, les partenaires savent déjà qu’ils seront très probablement là, mais le niveau de confort diffère pour chacun d’entre nous, ce que l’autre personne ne connaît pas et c’est là que la communication entre en jeu.

Une communication ouverte

Une relation BDSM peut devenir stagnante sans communication ouverte et sans confiance entre les partenaires. Sans communication, vous ne pouvez pas vous ouvrir à vos kinks, au bout d’un moment, il n’y a plus rien de nouveau à essayer et votre relation devient ennuyeuse. De plus, sans une confiance totale, un dominant ne peut pas jouir d’un contrôle total sur son soumis.

Une excellente façon d’établir la confiance est d’introduire un mot de sécurité si ce n’est pas déjà fait. Certains soumis pensent que si un mot de sécurité est nécessaire pour quelque chose, la pratique doit être difficile et douloureuse, mais en fait, un mot de sécurité est là pour aider. De cette façon, un soumis peut savoir que s’il prononce un seul mot, tout ce qui se passe s’arrêtera. Cela peut conduire à une plus grande confiance entre les partenaires et à une relation BDSM où ils peuvent repousser leurs limites ensemble. L’idée de donner le contrôle à son partenaire, d’être contraint et de lui faire entièrement confiance est également extrêmement romantique.

Commencez doucement

Si votre partenaire est totalement novice en matière de bondage, il est conseillé de commencer par des jouets simples et de passer progressivement à quelque chose d’exigeant. Essayer trop de choses au début peut avoir l’effet inverse ; au lieu de l’exciter, cela peut le perturber.

Aujourd’hui, nous disposons de toutes sortes d’outils de bondage. Certains sont plus souples, d’autres sont réservés aux experts. Connaissez le niveau de confort de votre soumis et partez de là. Il est probable que si votre soumis n’a pas essayé le bondage, il ne sait pas ce qui le met à l’aise. Encore une fois, dans ce cas, vous devrez commencer doucement et écouter toutes les préoccupations de votre soumis. Son niveau de confort s’améliorera certainement avec le temps.

Ne cessez jamais de communiquer

Ce soir, c’est le grand soir. Vous et votre partenaire êtes prêts à vous adonner au bondage. Vous avez travaillé dur pour qu’il soit prêt et excité pour ce moment. C’est l’heure de l’action torride et perverse ! Mais vous vous trompez si vous pensez que la communication s’arrête là. Il est facile de se laisser distraire par tous ces trucs coquins, mais n’oubliez jamais de prendre conscience de ce que votre partenaire vous communique. Soyez attentif aux signes non verbaux tels que le changement du langage corporel et décidez si vous devez vous arrêter un moment ou passer à la vitesse supérieure.

N’oubliez pas qu’être dominant est une énorme responsabilité et qu’un bon dominant est toujours conscient des besoins de son soumis. Prendre soin des besoins d’un soumis crée la confiance et lui permet de se sentir en sécurité, deux éléments essentiels dans une pratique BDSM.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *